Ouvrages
DESCRIPTIF
  • Parution : Février 2022
  • Coll. : Raisons pratiques
  • Volume : 30
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2904-6
  • Prix : 28.00€
Sociologie politique de Norbert Elias
Sous la direction de Cédric Moreau de Bellaing & Danny Trom
Pourquoi revenir à Norbert Elias, alors que son œuvre est désormais canonisée et que le sociologue allemand est inscrit au panthéon des sciences sociales, aux côtés d’Émile Durkheim, de Max Weber, de Talcott Parsons ou de Pierre Bourdieu ? Parce que cette reprise s’impose aujourd’hui comme une nécessité. Celle-ci tient, simultanément, à l’état de la discussion académique actuelle au sein des sciences sociales et à l’état des sociétés politiques dans lesquelles nous vivons. Les deux sont, pour Norbert Elias, inextricablement liés. Ce volume est consacré à l’explicitation de ce nouage auquel sa sociologie apporte une contribution inégalée. Celle-ci ne s’éclaire que si l’on consent à admettre que Norbert Elias effectue le geste sociologique, dans son intégralité, tel qu’il a été conçu et forgé par les fondateurs de la discipline. Et ce geste suppose de replonger les outils conceptuels de la sociologie dans le cadre ample de ce qu’Elias nomme le problème général de l’évolution historique. Trop souvent parcellisée, parfois malmenée, son œuvre nous offre pourtant des ressources indispensables pour fonder le travail sociologique dans l’objectivité des mécanismes qui travaillent nos sociétés modernes et dans la normativité sociale sous-jacente à l’activité qu’elle génère en s’imposant tel un espace de contraintes et d’opportunités. C’est alors que la sociologie de Norbert Elias se fait politique, science des dynamiques socio-politiques et levier d’émancipation, indissociablement.

Sommaire

Présentation

Temporalité historique
Norbert Elias. L’expulsion des Huguenots de France
Danny Trom. À propos de : Elias, « L’expulsion des Huguenots de France ». Retour sur la politique de la sociologie éliasienne
Dominique Linhardt Les égarements de l’histoire. À propos de la violence des modernes

Sociologie des modernes
Norbert Elias. Sur la sociogenèse de la sociologie
Jean-Philippe Heurtin. À propos de : Elias, « Sur la sociogenèse de la sociologie ». La sociogenèse de la sociologie et la démocratisation fonctionnelle des sociétés européennes
Bruno Karsenti. Pour une sociologie comparée des processus de nationalisation. Perspectives éliasiennes

Conflits politiques
Théo Leschevin. Au pied du mur. La réflexivité entravée des protestants et catholiques de Belfast quant à leurs interdépendances
Aleksandr Lutsenko. Une société de cour en Russie ? Les élites économiques et le mécanisme de pouvoir dans la Russie contemporaine
Michael Dunning. Saisir ensemble psychogenèse et sociogenèse. Le cas des attentats du 7 juillet 2005

Conduites
Florence Delmotte. dentité(s), identification, habitus. Une approche sociologique, historique et politique
Pierre-Henri Castel. Informalisation et vie psychique : un programme de recherche éliasien. La « crise du moi » chez les psychanalystes et les moralistes critiques de la modernité récente, et l’invention de la catégorie d’états-limites
Mischa J.T.Dekker. Sensibiliser sans moraliser ? Informalisation et individualisation des démarches éducatives sur le harcèlement de rue aux Pays-Bas

Trajectoires
Cyril Lemieux. « Les arbres nous cachent la forêt ». L’évolutionnisme méthodologique de Norbert Elias
Anne Lafont. L’Afrique, pierre d’achoppement de la théorie des processus de civilisation ?