Ouvrages
DESCRIPTIF
  • Parution : Mars 2019
  • Coll. : En temps & lieux
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2772-1
  • Prix : 24.00€
La colonie philosophique
Écrire l'histoire de la philosophie aux XVIIIe-XIXe siècles
Catherine König-Pralong




À l’étude de l’émergence d’une discipline nouvelle, l’histoire de la philosophie, ce livre propose un voyage dans les sciences de la culture, un monde qui s’est formé au XVIIIe siècle et s’est stabilisé au siècle suivant. L’auteure met en lumière un aspect souvent négligé par l’histoire des sciences philosophiques : la dimension éminemment politique de l’histoire de la philosophie.

L’histoire de la philosophie a contribué à la fabrication de l’imaginaire occidental moderne. À partir des Lumières, les historiens de la philosophie ont pensé l’Europe comme le territoire exclusif de la rationalité analytique et réflexive, proposant par là ce que l’auteure appelle une colonisation du passé. Engendré par les révolutions scientifiques et sociales du XVIIe siècle, l’Européen serait le seul homme capable de s’autodéterminer librement au moyen de sa raison, et le premier qui ait su douter de lui-même. A l’âge moderne, ethnologues, linguistes, historiens et surtout historiens de la philosophie identifiaient en effet d’autres « cultures ». Ils les démarquaient de l’Occident pour en faire les terrains d’études empiriques, faisant aussi l’objet d’une colonisation savante. Ce livre propose à la fois une histoire interdisciplinaire de l’histoire de la philosophie et une enquête sur la construction de l’imaginaire scientifique en Occident. Il contribue aux débats actuels relatifs au cultural turn et aux découpes académiques du monde en aires culturelles.