Ouvrages
DESCRIPTIF
  • Parution : Octobre 2016
  • Coll. : EHESS-Translations
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2544-4
  • Prix : 32.00€
La fin du monde
Essai sur les apocalypses culturelles
Ernesto De Martino

Ce livre présente les grands thèmes de l’oeuvre d’Ernesto De Martino, le fondateur de l’anthropologie italienne, à partir d’une recherche comparative sur les relations entre formes religieuses et sécularisées de l’idée et de l’expérience de la fin du monde, comme de sa régénération.


Texte établi et traduit de l’italien sous la direction de Giordana Charuty, Daniel Fabre et Marcello Massenzio


L’ouvrage vient compléter la connaissance de l’anthropologie démartinienne, réduite en France aux études consacrées à la vie religieuse en Italie du Sud. Une introduction générale reconstruit l’histoire de l’édition posthume, situe le projet dans la trajectoire intellectuelle de l’auteur, restitue sa réception italienne. Des notes, un tableau des choix de traduction, des tables de correspondances et des articles publiés du vivant de l’auteur permettent au lecteur d’entrer dans l’atelier de De Martino.


En passant d’une langue et d’une discipline à l’autre, cette enquête veut transformer les diagnostics portés, au début du XXe siècle sur la « crise » ou le « déclin » de l’Occident, en symptômes pour qualifier la singularité de l’Occident à travers les genèses successives de l’expérience apocalyptique, et ce dans la perspective d’une anthropologie de l’histoire.



SOMMAIRE


Introduction 

Giordana Charuty
Traduire
La fine del mondo 


Marcello Massenzio
La fin du monde dans l’œuvre d’Ernesto De Martino 


Daniel Fabre
La réception controversée de La fine del mondo
 


Ouverture. Demain y aura-t-il un monde
Le projet
Chapitre 1. Mundus
1. Le cas du paysan de Berne 
2. Mundus patet 
3. Éternel retour et symbolisme mythico-rituel 
Chapitre 2. Les apocalypses psychopathologiques 
1. Les expériences vécues de fin du monde 
2. Il faut poser en premier lieu l’éthos du dépassement 
3. Sociologie, psychiatrie culturelle, ethnopsychiatrie 
4. À quelles conditions l’expérience de fin du monde peut-elle être qualifiée de pathologique? 
5. Le religieux et le psychopathologique: comment penser leurs interdépendances

Chapitre 3. Le drame de l’apocalypse chrétienne


1. Les exigences de la raison historique 
2. L’apocalypse culturelle proto-chrétienne comme objet historique 
3. Les limites de la théologie protestante 
4. De la méta-histoire à l’histoire 
Chapitre 4. Apocalypse et décolonisation 
1. L’humanisme ethnographique 
2. Les mouvements prophétiques 
Chapitre 5. L’apocalypse de l’Occident 
1. Une apocalypse sans eschaton 
2. Les ruptures de la modernité esthétique 
3. Nous avons perdu le soleil 
4. Le monde est indigeste 
5. Le monde est absurde 
6. Le monde m’ennuie 
7. Le monde est vide 
Chapitre 6. Anthropologie et marxisme 
1. L’héritage de Croce 
2. Présence, vitalité, historicité 
3. Marxisme et religion 
4. Limites du matérialisme historique 
Chapitre 7. Anthropologie et philosophie 
1. Le projet communautaire de l’utilité 
2. La nature est dans la culture 
3. Monde vécu, corps vécu 
4. Lectures de Martin Heidegger: la quotidienneté de l’être-là, l’être-pour-la-mort 
5. Pour une ethnologie réformée 
Annexes 
Références bibliographiques 

Index des noms cités