Ouvrages
DESCRIPTIF
  • Parution : Janvier 2022
  • Coll. : En temps & lieux
  • Volume : 110
  • Pages : 368
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2902-2
  • Prix : 24.80€
AUTEUR(S)
Aux racines du livre
Métamorphoses d’un objet de l’Antiquité au Moyen Âge
Filippo Ronconi
Pourquoi s’intéresser au livre ancien et médiéval à une époque où la « raison numérique » déstructure et reconfigure les modalités de composition, de reproduction, de diffusion et de réception des textes ? Cet ouvrage propose une réflexion critique sur l’histoire du livre gréco-latin entre l’Antiquité et le Moyen Âge, au croisement entre « sciences du livre » et sciences sociales.
Alors que le numérique contribue à dématérialiser les pratiques d’écriture et de lecture, le livre, dans sa matérialité même, reste, hier comme aujourd’hui, un objet social total qui ne doit pas être réduit à un nom d’auteur. Le cultivateur de papyrus au bord du Nil, le parcheminier de la Rome impériale, le moine copiste dans son monastère, le calligraphe professionnel au service d’un commanditaire princier, sans oublier ceux qui ont pu lire ou entendre lire ces ouvrages à travers le temps : tant d’acteurs, de pratiques et de matériaux qui ont contribué à façonner le livre antique et médiéval et ses usages.
Des plus anciens exemplaires étrusques en lin aux polyptyques de bois gréco-romains, des rouleaux de papyrus provenant d’Égypte aux codices de parchemin du haut Moyen Âge, ce sont des centaines d’exemplaires produits entre le Ve siècle av. J.-C. et le XIIIe siècle de notre ère qui ont été étudiés par Filippo Ronconi à la lumière des sources littéraires et documentaires grecques, latines et arabes.
Cette enquête met en évidence les persistances et les discontinuités qui ont caractérisé la création, la circulation, l’utilisation et parfois la destruction de ces objets hors du commun que sont les manuscrits. Se dévoile ainsi une histoire du livre renouvelée, qui éclaire non seulement l’Antiquité et le Moyen Âge, mais aussi la place centrale de cet objet dans la construction des sociétés modernes et contemporaines.

Sommaire
Abréviations
Introduction
Chapitre premier. De la Grèce archaïque au monde hellénistique
Chapitre 2. Formes et structures du livre
Chapitre 3. Romanité et hellénisme. Entre Respublica, principat et début de l’empire
Chapitre 4. Support et contenu. Une dialectique de plus en plus complexe
Chapitre 5. Lecteurs moyens, lectures de loisir et localisme dans l’empire (Ier‑IIIe siècle)
Chapitre 6. L’avènement du codex
Chapitre 7. La stabilisation structurale du codex
Chapitre 8. L’Antiquité tardive et la fragmentation de l’environnement libraire
Chapitre 9. Le triomphe du codex
Chapitre 10. Livres et alphabétisme au haut Moyen Âge
Chapitre 11. Des « renaissances » parallèles ?
Chapitre 12. La persistance du rouleau
Chapitre 13. Les artisans responsables de la fabrication du support
Chapitre 14. Les copistes dans la société. Réalité et perceptions
Chapitre 15. Le travail du copiste. Entre apprentissage et pratiques professionnelles
Conclusion
Note. Papyrus et parchemin
Remerciements
Bibliographie
Index