Varia
Revue Cahiers du monde russe. Russie, Empire russe, URSS, États indépendants, n° 59/4

Dans ce numéro de varia, Tatjana Paškova présente le système de contrôle des élèves hors les murs de leurs lycées, à Saint-Pétersbourg à la fin du XIXe. Sous l’emprise du régime bureaucratique qui prévalait dans les écoles russes, ce contrôle de nature éducative à l’origine finit par s’apparenter à une surveillance policière, ce qui ne manqua pas de développer chez les jeunes créativité et inventivité afin d’échapper à la vigilance des enseignants.


Édith Ybert examine le cas des Adjars des oblasts de Kars et Batoum pendant la Première Guerre mondiale. Ces deux oblasts sont les deux seuls parmi ceux de l’Empire russe à être peuplés majoritairement de musulmans  à avoir connu partiellement et temporairement l’occupation des Turcs ottomans pendant la Première Guerre. Et de s’interroger sur le comportement des musulmans de ces régions. Traîtres ou victimes ?


L’étude menée par Jeffrey Hardy et Yana Skorobogatov sur les discussions tenues autour des recours en grâce présentés par les condamnés à mort (1953-1964) permet de mieux appréhender la justice criminelle à l’ère krouchtchévienne. Discussions sans détour qui ont contribué à forger le climat juridique poststalinien, marqué par une tendance très nette à l’autonomie judiciaire accompagnée d’arguments moraux prônant la clémence (sous Vorošilov) ou le châtiment (prédominant sous Brežnev).


Philipp Casula s’interroge sur la perception du Moyen-Orient sous le socialisme tardif par les représentants soviétiques de la culture. Il propose des réponses par le biais de l’étude du comité soviétique de solidarité afro-asiatique. L’auteur passe au crible les archives du comité, discute l’interaction de celui-ci avec divers mouvements et fronts de libération et contextualise l’engagement soviétique pour le Tiers monde en mentionnant les multiples « organisations publiques » chargées de propager le socialisme, soulignant ainsi les singularités d’un orientalisme soviétique. 


Dans la section « Documents », Pavel Polian présente l’héritage littéraire de Boris G. Men´šagin (1902-1984) et un extrait de son entretien recueilli en 1978.


Dans la section « In memoriam » Jonathan Daly rend hommage à la mémoire de Richard Pipes (1923-2018).



Ce numéro de varia est complété par la rubrique annuelle des comptes rendus qui, cette année, propose les recensions de plus d’une quarantaine d’ouvrages.




Sommaire

Articles 



Tat´jana I. PAŠKOVA 


Vneklassnyj nadzor za učaščimisja srednih učebnyh zavedenij Peterburga v XIX – načale XX v. 



Édith YBERT-CHABRIER 


Les Adjars et la Première Guerre mondiale : traîtres ou victimes ? 



Jeffrey S. HARDY, Yana SKOROBOGATOV 


“We can’t shoot everyone” : Supreme Soviet discussions of death row pardons, 1953-1964 



Philipp CASULA 


The Soviet Afro-Asian Solidarity Committee and Soviet perceptions of the Middle East during late Socialism 



Documents 



Pavel POLJAN (présenté par)


Literaturnoe nasledie B.G. Men´šagina i fragment ego interv´ju 1978 goda Vstupitel´naja stat´ja i publikatsija Pavla Poljana 



In memoriam 


Jonathan DALY 


A scholar with a sense of mission : Academic, cold warrior, public intellectual 



Résumés/Abstracts 



Comptes rendus


DESCRIPTIF
  • Parution : 2019
  • Revue : Cahiers du monde russe. Russie, Empire russe, URSS, États indépendants
  • Numéro : 59/4
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2747-9
  • Prix : 17.50€