Moyen Âge et procès de civilisation
Norbert Elias
Inédit
C’est l’histoire d’un texte oublié. Absent de la traduction française de 1975, qui a rendu le livre mondialement célèbre, comme de l’édition anglaise, il se situe pourtant en son cœur, puisqu’il ouvre le deuxième tome de Sur le processus de civilisation (1939), la grande œuvre de Norbert Elias (1897-1991). Sa lecture permet d’éclairer la pensée du sociologue allemand sur la place du Moyen Âge dans la genèse de la civilisation européenne. Dans ces pages inédites en français, Elias développe l’idée d’un « grand » Moyen Âge, qui irait du XIIau XVIIIsiècle et se caractérisait par une institution, la cour. Ce texte est également un témoignage très précieux sur les méthodes de travail d’Elias et sur l’histoire des sciences sociales. Comment un intellectuel allemand, formé dans les années 1910-1920 à la psychologie, la philosophie et la sociologie, aborde-t-il le Moyen Âge, à partir de quels outils, et de quelles sources ? Cette édition est précédée d’une présentation qui remet en perspective le texte d’Elias et revient sur la manière dont cette œuvre produit une rencontre particulièrement féconde entre sociologie et histoire.

Sommaire

Présentation d'Étienne Anheim. Le Moyen Âge oublié de Norbert Elias
Le procès de civilisation. Troisième chapitre : sociogenèse de la civilisation occidentale
Panorama de la société de cour
Bref aperçu relatif à la sociogenèse de l'absolutisme
Sur le mécanisme d'évolution de la société au Moyen Âge
Première partie. Mécanismes de la féodalisation
Notes
DESCRIPTIF
  • Parution : Février 2021
  • Coll. : EHESS Poche
  • Volume : 2
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2864-3
  • Prix : 13.00€
AUTEUR(S)
CONTRIBUTEUR(S)