Le discours philosophique
Michel Foucault
Qu’est-ce que la philosophie et quel est son rôle aujourd’hui ? Entre juillet et octobre 1966, quelques mois après la parution des Mots et les Choses, Michel Foucault, dans un manuscrit très soigneusement rédigé mais qu’il ne publiera pas, apporte sa réponse à cette question tant débattue.
À la différence de ceux qui, à l’époque, s’attachent à dévoiler l’essence de la philosophie ou à en prononcer la mort, Foucault l’appréhende, dans sa matérialité, comme un discours dont il convient de dégager l’économie eu égard aux autres discours (scientifique, fictif, ordinaire, religieux) qui circulent dans un contexte donné.
Le Discours philosophique propose ainsi une nouvelle manière de faire l’histoire de la philosophie, qui la décentre du commentaire des grands philosophes. Nietzsche y occupe toutefois une place particulière car il inaugure une conjoncture où la philosophie devient une entreprise de diagnostic du présent. Il revient en effet désormais à la philosophie de dire, à partir de l’« archive intégrale » d’une culture, ce qui en fait l’actualité.
Si L’Archéologie du savoir, consacré aux enjeux méthodologiques d’un tel projet, s’y annonce, nulle part autant que dans Le Discours philosophique Michel Foucault n’aura explicité les ambitions de son programme intellectuel.
DESCRIPTIF
  • Parution : 2023
  • Coll. : Hautes Études
  • ISBN EHESS : 978-2-0213-1853-1
  • Prix : 24.00€
AUTEUR(S)