La prunelle de ses yeux
Convertis de l’islam sous le règne de Louis IX
William C. Jordan
Traduit de l’anglais par Jacques Dalarun


À celui qui allait devenir Saint Louis, ils étaient précieux comme « la prunelle de ses yeux ». En 1254, au retour de la VIIe croisade qu’il avait conçue dans le but d’amener les musulmans au christianisme mais qui a connu l’échec, Louis IX cherche son salut en installant dans le nord du royaume de France des familles de convertis de l’Islam venus de Terre sainte. William Chester Jordan retrace, avec cette histoire sociale des convertis écrite au plus près des archives, une dimension oubliée de ce «rêve de conversion» que portaient le roi saint et le XIIIe siècle avec lui.
En confrontant les témoignages, le grand historien américain propose des hypothèses très concrètes sur la vie et le quotidien de ces immigrants d’un genre particulier, du logement à l’habillement en passant par l’alimentation et les liens avec l’administration royale. Il met ainsi au jour un pan presque ignoré de l’histoire de France et des croisades, en dépeignant les espoirs et les limites d’une expérience unique de conversion, de migration et d’intégration au cœur du Moyen Âge.

Sommaire
Préface à la traduction française
Remerciements
Précisions techniques
Introduction - Convertir le monde
Chapitre premier. La croisade de 1248-1254
Chapitre 2. L'installation des convertis
Chapitre 3. Vivre en France
Épilogue - La dernière croisade
Bibliographie
Index
DESCRIPTIF
  • Parution : Octobre 2020
  • Coll. : En temps & lieux
  • Volume : 99
  • ISBN EHESS : 978-2-7132-2858-2
  • Prix : 19.80€
AUTEUR(S)
CONTRIBUTEUR(S)
TRADUCTEUR(S)

Jacques Dalarun